Accueil » NEWS » Du bon mode d’emploi des mots-clés longue traîne !

Du bon mode d’emploi des mots-clés longue traîne !

Avec l’explosion du nombre de recherches sur le web, la bataille de la première place est féroce. Le mode d’emploi n’est pas évident. D’autant qu’il arrive souvent que les mots-clés utilisés par les visiteurs qu’ils soient de courte traîne, de moyenne traîne ou de longue traîne sont totalement différents de ceux auxquels on pense.

Alors, quel est-il ce mode d’emploi des mots-clés de longue traîne ?

Pour avoir un peu cherché je sais déjà que Le principe général de référencement est le suivant :

« Pour un bon référencement SEO de votre site internet sur les moteurs de recherche, si vous voulez être visible pour 100 expressions sur Google, vous devez créer 100 pages spécifiquement optimisées pour ces 100 expressions. Vous évitez ainsi de commettre la 3è erreur du blogueur débutant.

Le but est donc de créer 1 page de contenu pour 1 mot clé précis. Alors identifier les mots clés les plus pertinents permettra de créer des pages optimisées pour votre business. »

Conseilsmarketing.com

MODE D’EMPLOI n° 1 : 1 page de contenu = 1 mot-clé

Oui, mais voilà, on distingue :

  • Les mots-clés principaux qui sont souvent courts, génériques et fréquemment utilisés. On parle de courte traîne. Ex : chaussures.
  • Les mots-clés secondaires sont plus longs, voire composés de 2 ou 3 mots. On parle de moyenne traîne. Ex : chaussures pour femmes.
  • Les mots-clés de longue traîne sont formés de plusieurs mots, voire d’expressions complexes. Ils peuvent décrire un service, un produit, ou l’activité principale ou secondaire de votre entreprise. Ex : chaussures pour femmes pas chères, bottines, marques italiennes, sandales Eram.

MODE D’EMPLOI n° 2 : 1 blog qui démarre = 1 mot-clé de longue traîne

Pour les blogs qui démarrent, les mots-clés de longue traîne sont stratégiques et servent à se positionner face à la concurrence sur des requêtes très spécifiques liées à des niches.

Les mots-clés de longue traîne ont un taux de trafic plus faible, mais un taux de transformation souvent supérieur à 80 %. L’investissement sur la longue traîne est considéré comme très rentable pour les blogs qui débutent.

Webmarketing e-commerce

      MODE D’EMPLOI n° 3 : sélectionner les mots-clés de longue traîne.

  • Pour cela, utiliser les recherches associées Google : vous pouvez taper vos mots-clés de courte traîne dans Google et laissez le moteur de recherche vous proposer ses propres suggestions en bas de page.
  • Vous pouvez également utiliser des outils de recherche comme « Ubersuggest » ou « Keyword Tool » qui extrait les résultats d’auto-suggestion de Google et propose une liste relativement exhaustive de mots clés suggérés.
  • Obtenir des suggestions de mots-clés avec Amazon.
  • Utiliser Answer The Public pour connaître les questions des internautes.
  • Utiliser Google Trends pour trouver des requêtes associées.

MODE D’EMPLOI n° 4 : analyser et améliorer sa stratégie de mots-clés de longue traîne ?

  • – Évaluez la quantité de trafic que génèrent  vos mots-clés de longue traîne.
  • Analysez les performances de votre trafic de longue traîne. Si vous obtenez du trafic mais que vos taux de conversion sont faibles, pensez à tester vos call-to-actions et vos pages de destination.
  • Mesurez le succès de vos contenus optimisés avec des mots-clés de longue traîne. Les indicateurs dont il faut tenir compte ici sont les suivants : taux de rebond, temps passé sur la page, portée sociale et liens entrants.
  • Optimisez votre site régulièrement. Il y a toujours quelque chose à améliorer. L’optimisation des pages existantes vous permet d’augmenter votre positionnement et votre fréquence d’affichage de 20 à 30% dans les résultats de recherche de Google. Effectuez ce travail tous les mois.
  • Avant tout, utilisez les données de visibilité via Google Analytics et Search Console. Accédez à la section Analyse de recherche. Cliquez sur « Landing Pages » sans sélectionner d’autres filtres. L’outil vous affiche les pages les mieux positionnées.
  • Optimiser le contenu pour les sujets plutôt que pour les mots-clés. Une stratégie consiste à créer des groupes de contenus de valeur autour d’un sujet de haut niveau. Un groupe de sujets autour du référencement, par exemple, peut comprendre des sous-sujets consacrés au référencement technique, au référencement on-page ou au backlinks. En construisant et en optimisant les groupes de sujets, vous créez naturellement un lien entre les mots clés à courte et à longue traîne, ce qui se prête bien à un meilleur classement.

De la longue traîne et des conséquences culturelles et économique !

Wikipedia nous apprend que dans une série de conférences et dans un article du magazine Wired, paru en octobre 2004, Anderson décrit les effets de cette longue traîne sur les modèles économiques présents et futurs. Il pense que les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers, si les canaux de distribution peuvent proposer assez de choix et créer la liaison permettant de les découvrir.

C’est le cas pour les livres à l’inventaire d’Amazon : la demande totale pour les articles peu demandés dépasse la demande totale des articles très demandés. La stratégie commerciale s’avère plus rentable que si elle tenait uniquement sur la vente de blockbusters.

Ce concept a été critiqué comme inadapté à certains domaines : Le facteur clé qui détermine si les ventes d’un commerce peuvent utiliser le modèle à longue traîne est le coût de stockage et de distribution. Quand ces coûts sont faibles, il devient rentable de vendre des produits peu demandés ; quand il est onéreux de stocker et de distribuer, seuls les produits les plus populaires sont vendus. Un exemple significatif est le commerce de location de vidéos. 

close

Lancez votre blog avec la compil' des checklists !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *