Louer en meublé

La location meublée à titre de résidence principale connaît un développement spectaculaire depuis une trentaine d’années. Entre 1982 et 2012, la part de logements meublés dans l’offre locative privée est ainsi passée de 3,6% à 9,5% selon les données de l’Insee.

Si vous avez le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), vos revenus issus de la location meublée doivent être déclarés en bénéfices industriels et commerciaux (BIC), soumis à l’IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques et non en revenus fonciers (comme c’est le cas pour les logements loués vides). Vos revenus sont donc soumis au barème de l’impôt sur le revenu. Vous avez alors le choix entre le régime micro-BIC (abattement forfaitaire équivalent à 50% de vos revenus) et le régime réel (déduction des frais et amortissement du bien). La pression fiscale est donc réduite sur ce type de revenu et la rentabilité du bien plus importante.

Le seuil de passage entre le régime micro bic et le régime Réel Simplifié est passé de 70 000 € à 72 600 € annuels au 01/01/2020 (et de 170 000 € à 176 200 € pour les locaux classés meublés de tourisme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *