Accueil » NEWS » Comment attirer du trafic sur son blog avec le content marketing ?

Comment attirer du trafic sur son blog avec le content marketing ?

Le marketing de contenu ou « content marketing » génère trois fois plus de trafic sur un blog que la publicité payante sur les moteurs de recherche. (Content Marketing Institute, 2017)

Un lead peut prendre la forme d’un clic sur un lien intégré dans un e-mailing ou sur un mot clé, dans le but d’acheter un produit, de s’inscrire à une newsletter, de profiter d’un bonus, etc.

Les clients d’aujourd’hui sont méfiants, voire contrariés, quand on les sollicite sans leur accord. C’est pourquoi l’objet du Content Marketing est de mettre en place une relation consentie avec le public, pertinente vis-à-vis de ses intérêts et viable sur le long terme.

Il vous permet de devenir votre propre média, d’attirer du trafic et de construire votre propre audience. Quand vous décidez de créer du contenu, vous en bénéficiez de deux façons :

Avec le content marketing vous vous faites connaître !

Votre cible ne peut vous acheter un produit ou service que si vous êtes visible et près de 93 % des ventes se créent par une recherche en ligne. Si vos contenus sont bien positionnés dans les moteurs de recherche et qu’ils sont partagés sur les réseaux sociaux, cela vous apporte de la publicité “gratuite”. Et parce que votre contenu est bien référencé ou partagé, votre public cible est moins enclin à l’ignorer. D’où l’importance d’adopter les bonnes pratiques SEO.

Avec le content marketing vous vous faites reconnaître !

Utiliser le Content Marketing permet d’asseoir votre expertise et fait de vous une source d’informations digne de confiance.

Alors, c’est quoi la stratégie éditoriale de « content marketing » qui doit attirer du trafic sur votre blog ?

Une stratégie de contenu, ou de « content marketing », consiste à écrire des articles, créer des vidéos, etc.) C’est un projet à moyen terme qui repose sur 3 indicateurs que vous devez suivre de près :

  • Le positionnement de vos articles sur les moteurs de recherche.
  • Le trafic de votre site web.
  • Le nombre de réactions que vos contenus suscitent sur les réseaux sociaux.
 
Comment pimenter votre stratégie éditoriale | Marketing de contenu | Marketing digital

Voici les 6 étapes POUR CREER UNE STRATEGIE éditoriale qui attire du monde !

Étape 1 : Créer votre stratégie éditoriale à savoir la liste de vos contenus.

1/Au préalable, tenter de définir vos « personas » et leurs enjeux :

Vous devez identifier qui sont vos cibles et détailler le plus possible ce qui les caractérise. Vous devez détailler leur fonctionnement, leurs problématiques, leurs habitudes de consommation de l’information ou encore leurs centres d’intérêts. C’est aussi l’occasion de détailler de manière très précise leurs enjeux : ils cherchent en principe quelqu’un qui les aide à surmonter une problématique.

2/Choisissez les types de contenus à proposer en fonction de vos compétences.

Vous avez diverses possibilités : articles de blog, Livre blanc, Vidéos, Podcasts, Infographies, Web stories, études de cas, etc.

Mais je vous invite à vous intéresser particulièrement aux articles de blog : c’est probablement le contenu le plus simple à réaliser au départ et c’est un incontournable pour être mieux référencé sur Google. En effet, Google est un fan invétéré de contenu textuel.

Sachez qu’en moyenne, une page de site web issue des premiers résultats de recherche sur Google contient 1 890 mots. (Backlinko, 2016)

Les vidéos améliorent le taux de conversion et l’engagement des visiteurs. C’est le contenu roi aujourd’hui. C’est facile à consommer et on peut y faire passer plus facilement des émotions.

Intégrer une vidéo à un post augmente le trafic naturel issu des résultats de recherche de 157 %.

(Search Engine People, 2017)

Intégrer des vidéos aux pages de destination augmente les conversions de 86 %.

(WordStream, 2018)

Les livres blancs : c’est assez proche d’un article de blog mais il y a une différence fondamentale. Un livre blanc ne sera pas référencé, c’est un contenu dit “premium”. Son objectif ? Convertir votre trafic en lead, car pour le télécharger vos visiteurs s’identifient à l’aide de leur e-mail.

3/Trouvez de bons sujets pour votre stratégie de contenu :

Pour chaque enjeu de votre cible commencez par détailler les sujets qui y sont liés. Puis pour chaque sujet vous effectuez une recherche de mots-clés. Avoir une indication précise du nombre de requêtes sur un sujet permet aussi de valider que le sujet est effectivement important pour vos prospects.

50 % des requêtes saisies comptent quatre termes ou plus.

(Impact, 2019)

PUIS PLUS TARD…

Il est probable que vous allez rédiger beaucoup de contenus et probablement à un moment en sous traiter une partie. Vous devrez alors formaliser votre ligne éditoriale :

  • À qui s’adresse le contenu, quelles sont les problématiques, etc.
  • Les sujets de vos contenus.
  • Le ton de vos contenus.
  • Les déclinaisons qui seront faites du contenu : vidéo, infographie ou tout simplement les réseaux de diffusion prévus.

Étape 2 : Réaliser un plan de contenus pour savoir où et quand les placer

Rappelez-vous l’objectif de votre contenu c’est d’aider vos clients potentiels à résoudre leurs problématiques les plus simples et à gagner en maturité pour qu’ils finissent par faire appel à vos services.

Si vous traitez les sujets “au hasard” et sans vision d’ensemble, il est improbable voire impossible, que vous traitiez l’ensemble d’un parcours efficacement.

Il vous faut donc couvrir l’ensemble du parcours d’un de vos personas rapidement avec des contenus à chaque étape pour le faire progresser.

Voici les 3 phases du parcours:

1/ La phase de découverte :

Votre prospect ne travaille pas encore sur une solution à un problème, il ne l’a parfois pas encore identifié. Il va s’intéresser à des sujets généraux et de tendances sur son secteur ou son métier.

2/ La phase d’évaluation :

Votre prospect a identifié une problématique dans son quotidien qu’il doit résoudre. Il cherche des solutions à son problème et les compare entre elles.

3/ La phase de décision :

Votre prospect a identifié les meilleures solutions à son problème, il sait comment il va s’y prendre et doit décider avec quel partenaire. Il va faire affaire avec ceux qui proposent la bonne solution et semblent crédibles.

Sachez que citer des statistiques dans les articles de blog a un impact positif sur la confiance des clients.

(Forbes, 2018)

Maintenant que vous avez la liste de vos contenus et leur place à chacun dans votre plan de contenu, il ne vous reste qu’à les créer !

Etape 3 : Créer un calendrier éditorial pour une meilleure efficacité.

Développer un blog demande beaucoup de travail et beaucoup de compétences. Pour gérer énormément d’informations, il est vital de savoir s’organiser.

Notez dans un tableur quel contenu doit être créé, pour quelle date,  et faites un suivi régulier de ce document. Pensez également que chacun de vos contenus peut et doit être décliné. Il faut toujours penser MULTICANAL.

Etape 4 : Créer un plan de communication pour en faire la promotion

Si vous vous arrêtez à l’étape précédente vous dépendez uniquement du trafic généré par Google. Cela serait dommage. Vous devez prévoir de décliner votre contenu et de le diffuser largement sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter, Pinterest ou encore Youtube !

Il est important de sélectionner le ou les réseaux sociaux avec lesquels vous vous sentez à l’aise. Soyez sélectif. N’y perdez pas votre temps.

https://www.plezi.co/fr/infographie-inbound-marketing/

Étape 5 : Faites de votre stratégie « content marketing » un puissant levier d’acquisition.

1/ Le marketing de contenu est un très puissant carburant :

Vous pouvez vous en servir au travers de l’ensemble de vos canaux : Prospection commerciale, processus de vente, newsletter, blog, réseau sociaux …

2/ Pensez « inbound marketing ». Pensez processus de conversion :

L’idée de base c’est que l’on attire les prospects par tous les moyens sur son blog. Ensuite on met à disposition des contenus premium (livre blanc téléchargeable par exemple), grâce à eux on va pouvoir identifier les visiteurs grâce à leur adresse e-mail.

Ainsi on va tenter de les convertir en leur faisant parvenir des contenus et des propositions sur mesure.

L’inbound marketing doit pour fonctionner s’appuyer sur une très bonne compréhension du parcours client et sur un contenu de grande qualité.

A savoir comment on transforme en clients les visiteurs d’un site.

Pour faire passer vos visiteurs à l’action au moment opportun…

Vous devez tout d’abord comprendre son niveau d’engagement par rapport à votre entreprise :

– Est-il simplement intéressé par un sujet traité sur votre site ?
– S’informe-t-il pour régler un problème ?
– Recherche-t-il une solution précise ?
– Souhaite-t-il vérifier que vous êtes bien la bonne entreprise / personne pour satisfaire son besoin ?

Toutes les audiences ne se valent pas.

Toutes les audiences n’ont pas le même niveau d’engagement vis-à-vis de votre entreprise.

Certains visiteurs de votre site sont de simples curieux.

Tandis qu’une simple conversation privée peut aboutir à une vente si le prospect a déjà été exposé à votre marque et est prêt à passer à l’action.

Selon l’intention de votre visiteur, vous devez donc mettre en face la proposition la plus adaptée pour satisfaire son besoin.

Exemple :

1. Transformer votre page d’accueil pour vous adresser aux prospects déjà prêts.

2. Créer des pages d’offres qui pointent les problèmes de votre client idéal.

3. Attirer les meilleurs clients grâce à vos contenus en utilisant les leviers du référencement et/ou des réseaux sociaux.

4. Des campagnes activées au bon moment pour inciter à agir.

5. Des moyens de collecter des emails positionnés aux endroits critiques pour créer une connexion.

6. Des emails pour guider et faciliter la prise de décision.

7. Des filtres pour obtenir au téléphone uniquement les prospects les plus intéressants (pour ne pas perdre de temps et éviter les curieux).

Enfin lorsque les prospects sont très nombreux, il reste une brique essentielle pour tirer parti de son contenu : Le marketing automation.

3/ Le marketing automation pour diffuser le bon contenu, au bon moment à la bonne personne :

[Produit affilié pour booster son trafic]

PLUS TARD…

Lorsque votre stratégie de contenu portera ses fruits et que l’inbound marketing sera lui aussi déployé, vous allez rencontrer une autre problématique : vous aurez trop de “leads” à gérer.

Le seul moyen de s’en sortir sera d’automatiser tout ce qui peut l’être tout en maintenant un bon niveau de personnalisation. C’est donc d’un outil de marketing automation que vous aurez besoin.

Etape 6 : Enfin, mesurez l’efficacité de votre stratégie de contenu :

Deux indicateurs intéressants à suivre au départ : c’est le nombre d’impressions de vos articles sur les moteurs de recherche (le nombre de fois où votre contenu a été vu) et votre trafic organique (le nombre de visiteurs provenant d’un moteur de recherche.)

Mais en aucun cas ce ne peut être tout de suite :

  • Le chiffre d’affaires
  • Le nombre de nouveaux clients
  • Le nombre de backlink

Par exemple avec Google Analytics, on peut passer de quelques dizaines d’utilisateurs par semaine en janvier, à 800 utilisateurs par semaine en juin, à 2400 utilisateurs uniques par semaine à la mi-septembre.

Ainsi on peut valider que notre contenu nous permet bien d’augmenter notre trafic.

ALORS PLUS TARD…

Vous suivrez le nombre de téléchargements de vos ressources, le nombre de prises de rendez-vous effectuées via vos formulaires et combien de ces rendez-vous auront abouti à une opportunité réelle.

close

Lancez votre blog avec la compil' des checklists !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *